Logo Logo
Help
Contact
Switch Language to German
Van Elverdinghe, Emmanuel (2014): La linguistique marriste et son onomastique. Le cas de la Géorgie. In: BABELAO: Electronic Journal for Ancient and Oriental Studies, Vol. 3: pp. 125-144
[img]
Preview
Creative Commons Attribution Non-commercial No Derivatives - Published Version 487kB

Abstract

Les théories linguistiques de Nikolaj Marr ont profondément imprégné la vie intellectuelle soviétique jusque dans les années 1950. Ce succès s’explique à la fois par une série de facteurs conjoncturels et par la personnalité même du savant géorgien. En plus d’une chronologie périodisée de l’évolution du « marrisme », il est possible de distinguer des fils de trame invariants, qui depuis ses débuts sous-tendent son développement. L’étude des ethnonymes et des toponymes constituait pour Marr un terrain de prédilection, où ont germé bon nombre de ses idées en linguistique générale. Malgré l’abandon officiel de ses thèses et le discrédit qui subsiste toujours à leur sujet, il faut constater leur permanence dans les travaux de certains kartvélologues, singulièrement sur le plan de l’étymologie des ethno- et toponymes. Ce recours aux théories de Marr est scientifiquement critiquable, mais il importe surtout d’en comprendre les raisons afin d’éclairer le regard porté par ces chercheurs sur la place de la Géorgie dans le monde.